Revenir au site

L'appel de la Terre

Première étape d'un quotidien itinérant pour honorer la vie

· Vivre,spiritualité,Célébrer

Décider

Décision prise en 24h fin septembre. Soudainement, dans une confiance infinie, une joie profonde, comme toutes les décisions vraiment importante de mon chemin de vie.

Quitter Paris et la vie sédentaire pour vivre en itinérance sur la Terre, là où le flux vital s'exprime sans entrave. Aller puiser à la source de l’énergie de vie pour grandir intérieurement vers plus de détachement et d’allégement. Sélectionner mon essentiel matériel, mes possessions, et les mettre dans ma “maison” : un sac sur mon dos.

Un mois d’octobre consacré à me délester, faire des deuils et exulter de joie, dire au revoir en conscience que je suis disponible pour les liens du cœur où que je sois.

Le 3 novembre 2020, je quitte Paris et la France.

Concrétiser

Voyage en douceur de ce mardi, ensoleillé dès Paris et jusqu'à Lisbonne. Orly quasi-désert, est une expérience de zénitude. Observer tout au long du vol la Terre du Ciel, un beau cadeau pour préparer notre rendez-vous.

Décoller de Lisbonne de nuit, s'émerveiller des lumières de la ville qui, d'un seul coup disparaissent pour laisser la place à l’infini de l’océan dans le noir, avec pour compagnie la lune, pendant plus de 2h de vol.
Descendre de l'avion à Sao Miguel et être saisie par la douceur. De l'air. Un peu de vent, mais pas trop, température ni chaud ni froid. Clin d’œil à la Lune. Sensorialité au top.

Une journée de voyage où sont venus s'inviter des rires et des pleurs de joie. La joie dans son expression la plus pure celle de me sentir profondément vivante. Connectée, avec mes ressentis, mes pensées, mes paroles et mes actes en flux, en communion avec mes guides qui, de l'invisible se manifestent de plus en plus dans la matérialité. Ou est-ce moi qui voit de mieux en mieux ?! Moi, toute petite, ultra minuscule, et forte de cette communion intime avec l'infini de l’univers.

arrivée à Lisbonne
arrivée à lisbonne
départ de lisbonne vers punta delgada

Se connecter à la Terre, source de vie

Rendez-vous avec l’île Saint-Michel. Avec l'eau des lacs, de la pluie et de l'océan. Avec le vent et les courants des Açores. Avec le feu des volcans. Rendez-vous minéral avec le soufre. Avec le règne végétal que je chéris tant. Avec la terre sous mes pieds!

La première étape de mon quotidien nomade, pour honorer la vie, c’est une île au milieu de l'immensité de l'océan, là où tout est à sa place. Là, où on se rappelle qu'humain, humilité et humus ont la même racine : la terre. Cette Terre où nous posons nos pieds, là où nous sommes soutenus en permanence et de façon inconditionnelle. Oui, même lorsque nous ne parvenons pas à offrir la réciprocité. L’humilité pour nous dire que nous faisons partie du vivant, au même titre que toute autre manifestation de vie. Ni plus, ni moins. Message difficile à intégrer dans notre condition humaine. Nous croire plus importants, confondre sans s’en rendre compte la “vie” et la “vie humaine”, nous penser capable de contrôler le vivant est une raison de nos malheurs. C'est aussi pour beaucoup la seule façon de faire face à l'inconnu, de gérer ses peurs face au mystère et à la puissance infinie du vivant. L'illusion du contrôle pour vivre.

J'ai trouvé d'autres voies existentielles sur mon chemin. Elles incluent de lâcher les illusions, dont celle du contrôle. Aussi de faire avec la réalité de nos différences de compréhension sur ce que sont la vie et la mort... Et toutes les conséquences que cela a. Entre l'approche matérialiste qui domine et la conception spirituelle de la vie incluant par nature la matérialité, la différence est abyssale. Plus mon territoire s'agrandit, plus les cartographies de tout ordre ressemblent à des timbres postes. C'est un sacré défi, pour moi, d'être en lien avec celles et ceux pour qui la lecture d'une de ces cartes, comprise comme vérité universelle, est vitale.

Que de chemin d'ouverture, mon cœur a déjà parcouru ! Que d'ouverture, lui reste t-il à parcourir !

Aujourd'hui, mon chemin est d'être disponible chaque jour pour honorer la vie, de cœur à cœur avec la Terre. Faire de mon être un espace pour qu'elle circule librement, sans entrave.

Simplement être.

Être au service du flux de la vie.

setes cidades lagoon sao miguel island

By Lacobrigo - Own work, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=41461620

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK