· Vivre,violence,Identité,spiritualité

Libre de me construire des remparts pour me protéger de la violence extérieure

Libre de claquer les portes et de m’enfuir en criant mon désespoir

Libre de me retrouver démunie face au vide

Libre d'allonger la liste des voies sans issue

Libre de continuer à explorer la vie

Libre de dire "non!" aux geôliers de Georges Moustaki

Libre de sentir mon cœur s’arrêter de battre

Libre de croire que le véritable amour est joie et légèreté

Libre d'être impuissante à assumer mes croyances

Libre de persévérer quand même

Libre de m'inquiéter de voir ma pyramide de Maslow à l'envers

Libre de rejeter toutes les places "prévues" pour moi

Libre de faire des sauts dans le vide pour me sentir vivante

Libre de poser la question de ma viabilité

Libre de me considérer la plus malheureuse

Libre de choisir la mort

Oh oui, toi ma liberté je t’ai tellement haïe pour ce que tu m'as fait vivre ! Tu prenais ta petite voixvoie pour te déclarer la gardienne de mon âme. Même dans les pires tornades, tu tenais le cap, tu me guidais sur ce que toi seule savait être mon chemin. Moi, je voulais seulement m'évader!

Libre de cultiver la solitude pour m'ouvrir à toi

Libre de revisiter l’altérité en moi pour accéder à l'unité

Libre de calmer ma tête et de la mettre au service de mon cœur

Libre d'écouter en moi ce qui vibre au-delà de moi

Libre de ressentir l'Amour qui ouvre l'infini des possibilités du vivant

Libre d'imaginer mes rêves et de les concrétiser

Libre de m'inventer une place, d’en approfondir l’expression chaque jour

Libre de créer de multiples chemins pour m’offrir au monde

Libre de réaliser que la vie est magie

Libre d'incarner l'émerveillement

Libre, enfin, à partir du Ciel, de m'ancrer à la Terre

Libre, enfin, d'être en-vie

Merci d'avoir tenue bon pour moi qui m'épuisait... et de m'avoir rendue si forte

Oh toi, ma liberté, maintenant je te chérie

Merci de ta présence aujourd'hui.

Aujourd'hui où beaucoup me disent libre.

Je suis pire. Je suis sauvage.

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK