Revenir au site

Mon Ange Gardien est très musclé

et très doux aussi...

· Vivre,Aimer,Identité,violence,spiritualité

Charger excessivement le panier de mon vélo, poser mon tout petit sac à mains sur le dessus sans le caler, me dire que je vais le surveiller, doubler un bus à son arrêt par flegme de m'arrêter, me rabattre un peu vite alors que les voitures en face sont encore loin.

Le rythme de mon quotidien.

L'accident

Voir mon si petit sac être déstabilisé par mon rabat rapide, décider de m’arrêter pour me sécuriser.

Sentir que je m'envole. Mon corps est une crêpe qui saute de la selle en douceur, je suis aérienne. Je devine que mon sac a atterri dans les rayons de la roue avant, l'a bloquée, et que la force de l'arrêt brutal m'envoit dans les airs. Mon corps s’allonge et redescend, à plat, vers le bitume. A peine le temps de me dire « attention ça va faire mal ! ». Sentir un ralentissement, une force contraire à l’attraction terrestre, comme un ange qui déploie ses ailes, m'attrape et me dépose en douceur sur le bitume. Me retrouver allongée à plat vendre. Ce devrait être l'heure de la douleur. Je n'ai mal nulle part et je me sens parfaitement détendue, dans ma posture de plage préférée. L’évidence immédiate que rien n’est cassé.

"Normalement" faire un soleil cela fait mal. Je suis choquée. En joie ! Avec ce sentiment de protection divine si familier et qui m'étonne toujours. Je me lève tout doucement pour vérifier. Rien de cassé c’est sûr. Quelques endroits sur mes cuisses commencent à bleuir, pas une goutte de sang. Mon visage est intact, il n’a pas touché sol. La dame qui était sur le trottoir insiste pour " appeler les pompiers « quand même »" et face à l’extra-ordinaire répète en boucle « cela n’a pas fait de bruit, ce n’est pas normal… ».

Corps et mental ok : les faits matériels sont là.

Cœur et âme bouleversés : choc de l'émergence de l'accident, choc d’une issue heureuse. Pleurs pour évacuer cette tension interne. Pleurs de joie, d’une immense gratitude pour ce grand Tout qui me dépasse. Pleurs d’émerveillement de la magie, de mon âme qui agit de concert avec l’Uni-Vers. Conscience fortifiée d’une connexion extra-ordinaire…

Le message

Comme un rappel à l’ordre naturel de la vie : comme si avec mes actions Less Is More, mon urgence de ralentir convertie en Slow Life, je n'allais pas assez loin, laissant trop peu d'espace à la vie. Qu’il me fallait simplement écouter ma respiration qui témoigne de la sécurité du présent.

Douceur en moi et au-delà de moi, pour mieux entendre mon cœur vibrant, accueillir le flux, le chaos naturel de la justesse de mon chemin de vie.

Comme dans cette si jolie chanson tant pour la mélodie, le texte et les vibrations si particulières que l'espagnol m'envoit toujours.

" Hay cosas en la vida que no se pueden cambiar, intentos de ordenar a la naturaleza, pero yo prefiero estar en un lugar donde se da un ritmo natural, caótica belleza "

Rien n'est permanent sauf le changement

Cette phrase est si vraie et si emplie de vie!

Et pourtant je crois qu'il y a une exception : mon Ange Gardien, il est toujours là quelque part. C'est dans la forme qu'il brille par son impermanence. Il me déroute, il me soutient pour aller plus loin dans mon expérience de vie. Il fait vibrer mon cœur de joie et de gratitude. 💓💗💓💗💓💗💓💗💓💗💓💗💓💓💗💓💗💓💗💓💗💓💗

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK