Revenir au site

Paris, (r)éveille-toi!

Lettre ouverte à la capitale de la France

· Spiritualité,Amour,Paris,Notre-Dame de Paris,Message

Aujourd’hui plus que jamais, Paris, tu es la ville de l’amour.

Non, je ne te parle pas d’autoriser les amoureux à cadenasser tes ponts ! Rien que le symbole du cadenas avec 2 initiales dessus, dit bien la nature de cet amour-là : un idéal terrestre, un conditionnement, limité et dénaturé, par l’objectif étroit d’une relation entre 2 êtres.

Paris toi, tu incarnes l'amour inconditionnel et infini du vivant, celui de la foi spirituelle, de la confiance dans le caractère transformateur de tout ce qui peut nous bouleverser, nous secouer tel le feu de Notre-Dame lundi dernier. Cet incendie sonne comme un rappel : te rappeler ta mission de faire vibrer l’amour de tous les êtres qui y vivent pour qu’ils rayonnent, individuellement, collectivement, Parisiens, habitants de la France, de l’Europe et du Monde entier.

Ce message t’a touché en plein cœur. Tant de significations pour Notre-Dame de Paris ! Je retiens aujourd’hui le cœur, le centre : plus que le point zero des routes de France sur son Parvis, la flèche était le point géodésique.

Le cœur de Paris qui s’embrase, la flèche, lien entre la Terre et le Ciel qui tombe, signe pour moi un renouveau : un signe pour réajuster l’amour. Un « Paris, (r)éveille-toi, retrouve la justesse de ta place, la guidance de l’Amour ! »

Parfois j'ai l'air de te snober...

Le dimanche 14 avril, j’ai rangé, jeté, purifié mon chez moi. L’idée m’était venue avec évidence au réveil. J’y ai consacré ma journée, en mode "feu sacré", m’interrompant à peine pour déjeuner. Le lundi alors que j’attendais M chez moi, il m’a informé qu’il serait en retard, l’incendie de Notre-Dame, troublant les transports. C’est comme cela que j’ai appris que ton cœur était en flamme. J’ai mis l’info de côté. Oui, je comprends que tu ais du mal à le croire ! J’étais focus sur mon RDV. Je savais que, j’allais passer un cap d’évolution intérieure. J’ignorais que ce rdv avec moi-m’aime, me porterait si haut. J’ignorais l’impact que cela aurait sur M. Tu sais comment c'est, les moments de grâce ne s’annoncent pas ! Le lendemain, au réveil, j’ai écris le premier jet de ce qui s'avère une trilogie nommée : Des relations amoureuses à l'amour spirituel : Cupidon.

Ensuite seulement, vu que tout le monde ne parlait que de cela, j’ai considéré l’incendie de Notre-Dame. Émotions intenses, autant de tristesse que de joie. La joie de ce sentiment de communion qui m’est si cher quelles que soient les circonstances. J'ai réalisé que mes occupations des dernières 48h, traitaient en fait du même t’aime. Un feu qui détruit, transforme et apporte une véritable (re)union, par l’alignement de soi avec l’Amour. Un feu qui nous réunit nous parisiens, habitants de la France et citoyens du monde dans une transformation intérieure, plus ou moins conscientisée.

Déjà en novembre 2015, alors que je vivais une nuit noire de l'âme plus violente que les précédentes, les attentats qui t’ont touchée, toi Paris, ont résonné comme un écho dans ma tempête intérieure... alors que j'étais loin de toi. Encore aujourd'hui j’éprouve beaucoup de reconnaissance d'avoir été physiquement loin, à ce moment-là. Il me semble que je n'aurais pas eu la force de vivre ces évenements dans mon quartier. J'avais écrit ma compassion y compris pour les familles, et les auteurs des attentats. Pour moi ce jour-là déjà, le sujet n'était pas la guerre et la haine, mais bien celui de l'Amour. Comme l'ombre appelle la lumière!

... je suis toujours avec toi Paris

A 2 reprises, toi Paris tu es sous le choc, et moi, je vis aussi de grandes évolutions intérieures. Cette correspondance de calendrier exprime l’existence d’un plan spirituel. Si, sur un plan j’étais ailleurs, lors de ces 2 événements, c’est parce que comme toi, et comme nous tous, je vivais ma partie d'un autre plan. D’une autre façon bien plus intime que si j’avais été la spectatrice de ta vie, nous étions ensemble.

C'est probablement ce lien entre toi et moi, l'Amour qui invite au ET, que je vis avec toi et réponds aussi à l’appel de la nature. Sur un plan énergétique vivre à Paris, c’est de l’inconscience ou un acte de résistance. J'ai choisie.

Paris, que tu puisses élever ta fréquence, poser l’intention, porter toute ton attention pour faire circuler l’énergie de l’amour inconditionnel de la vie. Que cette vibration parte de toi Paris, circule parmi tes habitants et ceux qui te visitent, rayonne sur la France, la Terre et l'Uni-vers.

Je suis avec toi, de tout cœur.

Crédit photo : Kranich17, Pixabay

Note du 12 juillet 2020 :

Face à l'annonce du confinement le 16 mars dernier, Paris je t'ai choisie, cultivant mon lien avec la nature par d'autres voies. J'ai plongé dans l'introspection. J'ai observé. J'ai vu l'ombre grandir. La lumière grandir. J'ai senti mon énergie s'élever, j'avance dans ma mission.

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK