Je suis née dans une famille “croyante et pratiquante”. Messe du dimanche matin et prières du soir. Pendant les messes, j’ai eu la fierté de lire en public, à voix haute en articulant chaque syllabe (exploit!), le plaisir de chanter en groupe, et surtout, j’ai appris à rêver d’un ailleurs, en regardant le plafond. Le plafond, et tout son potentiel, est le souvenir le plus précis que je garde de l’église de mon enfance. Les prières du soir étaient des moments calmes où je sentais la chaleur et la sécurité d’avoir une famille. Au même titre que les parties de Nain Jaune au coin du feu l’hiver.

Environ 520 messes et 3 650 prières du soir plus tard, sans compter les cours de caté, j’entrais pourtant dans l’adolescence sans avoir appris à croire.

Pour mes parents il y avait les choses telles qu’elles étaient et les choses telles qu’elles ne seraient jamais. Je ne suis même pas sûre que c’était une gêne ou un regret, juste un état de fait qu’ils avaient acceptés depuis fort longtemps, bien avant ma naissance, probablement qu’ils étaient nés comme ça.

Résignés.

Du plus loin que je me souvienne je n’étais pas très à l’aise avec cette vision. Elle ne me semblait pas très compatible avec la vie. Mais c’étaient eux les Grandes Personnes et j’étais leur (petite) fille. Alors j’acceptais l’idée de l’existence d’un Dieu, le brossage des dents avant d’aller se coucher, l’école où il fallait dépasser la moyenne pour avoir la paix. Un monde dénué de sens. Je me suis décidée à attendre, avec l’espoir qu’en grandissant, je comprendrais enfin le lien entre tout cela et la vie.

Arrivée à l’adolescence, un appareil dentaire et X plombages plus tard, pour le brossage des dents, j’ai compris. Mais, pour le reste, pas d’avancée. Toujours, au fond de moi, ce sentiment qu'autre chose devait être possible pour que la vie ait un sens. Sentiment qui m'isolait de tous. Tous ceux qui m'entouraient, dont les vies ne montraient qu'un chemin : celui de la résignation.

Voir les 2 autres articles de Croire:

Lueurs d'espoirs [Croire 2/3]

Lumière! [Croire 3/3]

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK